PRALUS

Patricia BRIVES et Giuliano MANISCALCO

75-77 Avenue de la République
69160 TASSIN-LA-DEMI-LUNE

Tél. 04 78 43 92 06
lyon.tassin@chocolats-pralus.com
gmaniscalco@chocolats-pralus.com

PralulineChocolatSavoir-fairePâtissier

Pralus - Pâtisserie et Chocolaterie

Notre histoire

Une saga familiale et gourmande
C’est à Auguste Pralus que nous devons la maison Pralus. C’est à lui aussi que nous devons l’invention de la fameuse Praluline®. Cette savoureuse brioche aux pralines roses, ambassadrice de la Maison Pralus depuis 1955, l’a rendu célèbre en France comme à l’étranger !

Né à Mars, dans la Loire, en 1920, Auguste Pralus a ouvert sa pâtisserie à Roanne en 1948, avec son épouse Noëlie. Ce talentueux pâtissier obtiendra en 1955 le titre très envié de Meilleur Ouvrier de France, qu’il doit à sa rigueur et à son exigence de qualité. Il crée la même année une brioche aux praline roses: Pralus + Praline, elle sera baptisée Praluline !

Auguste Pralus deviendra successivement président du Syndicat des Pâtissiers, Membre de l’Académie Culinaire de France, Chevalier des Arts, des Sciences et des Lettres et enfin, sera honoré du titre de Chevalier de l’Ordre du Mérite National. En 2017, la ville de Roanne lui a rendu hommage en baptisant une esplanade à son nom.

Reprise en 1988 par son fils François, la boutique roannaise existe toujours rue du Général-de-Gaulle. Depuis, la Maison Pralus s’est développée et compte une manufacture de chocolat, à Roanne. François Pralus a également ouvert 18 nouvelles boutiques en France.

Fait maison de A à Z

De la plantation de cacao à la tablette de chocolat, de l’amande et la noisette aux pralines roses, de la ruche au miel, de la noisette au praliné, de la tablette brute à la Pyramide des Tropiques... fait-maison et savoir-faire sont le quotidien de tous les Pralusiens. Dans les laboratoires d’abord où ils perpétuent un savoir-faire et des recettes hérités de décennies de pratique en pâtisserie et confiserie. Le geste sûr, dans les effluves de sucre chaud ou de chocolat, on prépare des gâteaux, on enrobe les pralines, on moule les tablettes, on confectionne ganaches, pralinés et bonbons de chocolat. A chaque laboratoire ses pâtissiers et la main de l’homme. Dans les ateliers, les machines aident au pliage des tablettes, qui sont ensuite confiées aux mains de nos « Marmottes », comme on les appelle ici. Patiemment et minutieusement, elles montent les Pyramides des Tropiques, nouent le raphia autour des Barres Infernales, garnissent et emballent les sujets de Pâques, préparent les coffrets de bonbons... destinés à rejoindre les boutiques où tous les produits fabriqués dans notre manufacture sont présentés par nos équipes de vente. Sur place, le fait-maison se déroule sous les yeux des clients dans l’atelier Praluline.

Conscience verte

A une tradition préservée, vient se greffer une conscience environnementale forte qui a pris racine sur la plantation de Madagascar où François Pralus cultive aussi le volet social du développement durable. Les vingt planteurs, au-delà d’un emploi près de chez eux, bénéficient de l’école entretenue à proximité pour leurs enfants et des soins médicaux lorsque nécessaire.
A Roanne aussi, d’année en année, les évolutions s’accompagnent d’une réflexion sur l’impact environnemental.

Energies renouvelables

Côté produits, parallèlement au développement du bio, François Pralus a entamé une vaste reconsidération de l’emballage avec pour objectif d’obtenir du 100% made in France, et sans plastique, abandonné au profit de matières recyclables.

Enfin, un important investissement est consacré à l’énergie verte : 250 panneaux photovoltaïques installés sur les toits et à l’arrière de la manufacture assurent jusqu’à 30% de la consommation du site. Pour le reste de la consommation et les 18 boutiques, la Maison Pralus a choisi un distributeur d’électricité issue d’énergies renouvelables, éolienne ou solaire.